Surf Nicaragua

Sacred Reich voit le jour en 1985, à Phoenix. Groupe culte des eighties, la bande à Phill Rind n’arrivera cependant pas à se hisser au rang des incontournables stars du Thrash que sont Slayer, Anthrax ou Metallica. Bien plus engagé politiquement que ses contemporains, le groupe n’a aucune filiation avec une quelconque idéologie nazie. Surf Nicaragua, réquisitoire véhément contre l’administration Reagan, ouvre la bal de cet EP 4 titres (dans sa version vinyle) suivi de One nation, titre axé sur le jeu de batterie de Greg Hall. Une très bonne reprise de War pigs démarre la face B avant que Draining you of life, qui n’est pas sans rappeler Whiplash, vienne nous achever.  La version CD est agrémentée de Ignorance et Death squad, deux classiques enregistrés en public. Court mais intense, Surf Nicaragua reste un bon moyen de découvrir ce quatuor qui jouera le 18 juin sur la scène Altar.