(DLR Band)

Quand David Lee Roth quitte Van Halen en 1985, la formation est alors à son pic de popularité. En moins de dix ans, le fantasque chanteur est devenu un des showman les plus célèbres du monde, une icône du Hard US. Son départ en laisse plus d’un perplexe. En s’entourant de Steve Vai (guitare) et de Billy Sheehan (basse), deux maestros dans leur domaine, il crée pourtant la surprise. Les succès commerciaux de ses deux premiers disques lui donneront provisoirement raison. Sauf que les choses se gâtent quand Vai et Sheehan décident de poursuivre en solo. C’est alors une lente dégringolade. En s’accoquinant, entre autres, avec John Lowery alias John 5 (futur 2wo, Marilyn Manson et Rob Zombie), il sortira (DLR Band) dans un quasi anonymat. C’est regrettable pour un album bien moins commercial que Skyscraper, qui saura satisfaire les adeptes d’Eat ‘Em And Smile ou du premier Van Halen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire