Montrose

1973, Ronald Douglas Montrose, musicien de studio émérite et reconnu, décide de voler de ses propres ailes, et fonde un groupe qui portera son nom. Il s’acoquine avec Sammy Hagar, jeune chanteur alors inconnu du grand public et futur Van Halen.  Produit par Ted Templeman (qui s’occupera 4 ans plus tard du premier opus de… Van Halen) et emmené par une section rythmique de feu, ce disque est un condensé de ce qui se fait de mieux en termes de rock lourd à cette époque. De Iron Maiden à Raven en passant par George Lynch, Jake E. Lee ou, plus proche de chez nous, H-Bomb, nombreuses sont les formations qui reprendront certains titres de ce guitariste décédé le 3 mars 2012. Injustement oublié des journalistes et historiens contemporains du Hard/Heavy, Montrose fait partie de ces albums du début des seventies que tout amateur de Hard Rock se devrait de posséder.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire