Nitrogods

Considérant que le Hard Rock est né dans la seconde moitié des années 60, il a profondément évolué au fil du temps. L’intégration d’influences musicales provenant d’horizons différents (Punk, Rap, Reggae, Jazz, Techno…) a donné naissance à une variété de groupes, et, en caricaturant, autant de styles. Les décennies passant, certains sont malgré tout restés insensibles à toute mode, préférant perpétuer la tradition d’une musique simple et directe, s’appuyant sur les fondamentaux mis en place par les piliers du genre. Nitrogods s’inscrit dans cette lignée d’albums où les musiciens n’inventent rien, mais savent faire parler la poudre. Le gang de Hanovre nous livre un condensé de ses influences, au rang desquelles Motörhead figure en bonne place, sans oublier Status Quo, ZZ Top, Rose Tattoo. Le spectre est large, et vous l’aurez compris, il s’agit ici de Rock ‘N’ Roll sans concession, de celui qui défie les âges. Intemporel, j’adhère !!!
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire