Depths of death

Formé à Sacramento en 1984, Sentinel Beast fait partie de ces nombreux groupes prometteurs de la scène Speed/Thrash californienne du milieu des années 80 qui, après la sortie d’un unique album, disparaitra presque aussi rapidement qu'il était apparu. Depths of death, dans son genre, est plutôt efficace sans vraiment révolutionner le style. Faisant penser à du Iron Maiden sous amphétamine, avec une basse omniprésente, l’album lorgne également vers le Doomsday for deceiver de Flotsam And Jetsam. Particularité du combo, c'est une chanteuse du nom de Debbie Gunn qui officie derrière le micro et qui s'en tire avec les honneurs. C’est sur un Phantom of the opera survitaminé que se clôture en beauté un disque agréable à écouter pour les fans de Thrash des années 80. A noter que le bassiste Mike Spencer ira remplacer, au sein de Flotsam And Jetsam, un certain Jason Newsted parti rejoindre Metallica en pleine ascension.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire